lundi 2 février 2009

Première semaine au CEGEP...

... Collège d'Enseignement Général et Professionnel, qui n'a pas vraiment d'équivalent en France ; coincé entre l'enseignement secondaire (notre lycée) et l'université, il permet de faire une sélection entre ceux qui vont réellement poursuivre leurs études, et les glandeurs. D'après notre ami Jean-Claude, ces établissements où l'on étudie ce qu'on veut, si on veut, quand on veut, avec peu de contraintes, séparent naturellement les bosseurs des autres ! Ils font également de la formation continue, pour les adultes, comme moi (et si, je suis adulte !), et me voilà, en train de déambuler dans les couloirs de cette énorme fabrique d'enseignement, au milieu de plus de 10000 étudiants et 600 professeurs !! Le premier jour, j'ai cru débarquer sur une autre planète : ça grouille ! Ne pas se perdre dans les longs couloirs bordés de casiers (comme dans les films Américains), et ici une piscine, là un gymnase, une cafèt, une bibliothèque, etc... Les locaux sont chouettes, le matériel est bon, l'atmosphère est bonne, bien sûr, le côté multi-ethnique-culturel est flagrant. Ça fleure bon le Québec ! Nous sommes une quinzaine en "Sécurité Informatique", et notre domaine se résume à 2 salles, avec des..... ordinateurs ! Peu de papier ici, les cours sont "en ligne", et les devoirs se rendent aussi dans des boites virtuelles... Si on veut imprimer, il faut payer ! Pour l'instant, c'est passionnant, on commence une initiation à la programmation, et ça va vite, nous sommes dans une formation "intensive", mais quel plaisir d'apprendre ce qu'on aime ! J'avais oublié ça...
Assez parlé de moi...

La charmante future maman se porte comme un charme, si ce n'est quelques maux de tête, toujours un peu de travail chez Renaud-Bray, tantôt libraire, tantôt disquaire. Nous attendons la prochaine écho, le 19/02, avec impatience, il y a tellement peu de transformation, tant dans la silhouette (toujours ravissante) que dans le comportement (bien sûr toujours irrationnel car féminin... ;), que pour y croire il va bien nous falloir revoir cette petite chose de nos yeux !!
A suivre, quelques photos d'une balade près du pont Jacques Cartier :

En arrière-plan, "la ronde" : un parc d'attraction, fermé en hiver.

Le pont...

Notez la pub Ipod au fond...

Il y a de la végétation qui résiste au congélo !!

Une autre ballade : le marché Atwater.

Dans le vieux Montréal.

Peut-on se garer là aujourd'hui ?!?!

Une vue du centre-ville, chinatown en premier plan.

Voici le début d'une série :"traduction littérale des étiquettes" ou "rions un peu à l'épicerie" !


2 commentaires:

Anonyme a dit…

C'est avec plaisir que je continue de lire vos tribulations...

Je pense fort à vous...

Laurent, quel bonheur de te savoir à étudier enfin le domaine qui te passionne...

Do-ho-tée, ma chérinette bientôt môman, je pense bien fort à toi, n'hésite pas à m envoyer des nouvelles par mail si tu trouves un peu de temps...

Je vous embrasse

(ah et pour info, Mio m'a téléphoné ces jours çi, elle vient de revenir à Kannur, elle téléphonait depuis le fruitshop...que de souvenirs!!)

Besos,
Dolphin

MIMICARO a dit…

oh là ! la température monte chez vous !! bientôt le printemps !!!! t'inquiète Lolo, le poisson va bientôt trouver le bocal trop étroit et il va te montrer de quel bois est fait sa cabane en tapant dessus avec ses nouveaux poings tout neufs !!! (bhé oui, point de marteau où il se trouve ;))
irrationnel ! tiens, oui, je n'avais pas eu conscience de cet adjectif jusqu'ici... c'est mignon, ça nous va bien et puisqu'on t'aime bien, on garde !!! les photos sont extra. J'avais un peu hâte de découvrir le paysage. bises. MIMICARO