dimanche 24 février 2008

Pondicherry, Trichy, Kodaikanal

Deux jours de route, 4 bus et une bonne douzaine d'heures brinquebales dans des bus locaux... Toujours pleins, sans suspension et parfois avec des films (Bollywood bien sur) et clips a fond les gamelles. La petite vitesse permet de profiter du paysage, traverser les villages et de beneficier d'une brise constante. Les correspondances sont fluides, grace a l'aide precieuse des indiens, toujours contents de rendre service (heureusement qu'on ne doit pas compter sur les panneaux...). Le prix est toujours surprenant : a peu pres 60 centimes d'euro pour 4H de bus !! Imbattable ! Sont egalement compris dans le prix : les arrets pipi en odorama (des fois ca pique les yeux...), les camelots et mendiants qui traversent le bus a l'arret, la conduite suicidaire, et bien sur le klaxon incessant (le dernier etait une corne de brume genre TGV..). Pour expliquer la conduite, le bus etant un des plus gros sur la route, il est un des plus "prioritaires", ce qui lui donne le droit de deboiter de derriere des poids lourds sans visibilite, dans un virage, ou en sommet de cote.... Bien sur il n'a aucune "patate" et doit donc klaxonner tout le temps que dure le depassement, pour prevenir les autres de se mettre dans le fosse.....
Bref, nous sommes maintenant a Kodaikanal, a 2000 m d'altitude (jamais de neige) et le paysage est verdoyant, il y a un beau lac et nous avons du mettre des chaussettes ! Et un sweat : premier air frais depuis un mois... Demain on explore ce joli coin...

3 commentaires:

superviseur a dit…

Bonjour les routards,
Super, à vous lire j'ai le dos cassé et les narines débouchées à jamais. On s'y croit
Bises à vous 2

Anonyme a dit…

Bonjour tous deux,

Eh bien ce n'est pas de tout repos!
En tous cas merci de faire partager tant de réalisme !
bon voyage
Bises

Claudette

brascassé a dit…

coucou les explorateurs

descriptif de ce périple plus vrai que nature, on s'y croirait, sans les odeurs, et le bruit.
pour la circulation est ce si différent qu'à paris peut être pas ?
pour vos passeports vous avez bien fait jj et moi étions inquiets de savoir vos passeports on ne sait ou.
bonne route
en attendant d'autres nouvelles palpitantes
gros bisous a vous
cosette